ostéopathie clinique

L'ostéopathie

L’ostéopathie repose sur trois concepts :

  • la main, outil d'analyse et de soin
  • la prise en compte de la globalité de l'individu
  • le principe d'équilibre tissulaire

Les restrictions de mobilité que l’ostéopathe recherche peuvent être dues à un traumatisme, un effort répété, un trouble postural, une maladie, un stress psycho-émotionnel ou des facteurs environnementaux (mauvaise hygiène de vie, pollution…). L’ostéopathe perçoit par le toucher, des zones de tension ou de congestion, en rapport avec le motif de consultation du patient qui peuvent être proches ou à distance de celui-ci.

Le traitement ostéopathique consiste à redonner une mobilité correcte aux différentes structures et ainsi restaurer leur fonction.

L’ostéopathe n’utilise que des techniques manuelles en adéquation avec ses connaissances en anatomie et en physiologie.

Le saviez-vous ?

  • Le concept d’os « déplacé » est un abus de langage.

    Cela ne se produit que lors de traumatismes violents. On parle plutôt de dysfonctions ostéopathiques en rapport avec un trouble de la mobilité d’une partie du corps.

  • Le craquement d’une articulation n’est pas la seule
    technique efficace.

    Il existe de nombreuses autres méthodes présentes pour libérer le corps telles que l’ostéopathie fonctionnelle, tissulaire et biodynamique.

  • Un craquement n’est pas synonyme de correction.

    De même, l'absence de craquement ne signe pas l’échec de la manipulation. Le bruit entendu n’est que la simple libération du gaz dans l’articulation.